Ségur autrefois

jQuery Slider

Lorsque Henri  III de Navarre devint Roi de France sous le nom d’Henri IV, celui-ci rattacha, en 1607, la vicomté de Limoges et de Ségur au domaine royal. Cet événement fut à l’origine de l’affaiblissement sensible du dynamisme et du rayonnement du village. Malgré tout, la cour des appeaux continua à fonctionner, mais de manière moins intense, jusqu’au milieu du XVIII ème siècle.Sa suppression en 1750 au profit de la sénéchaussée de Saint-Yrieix, mit un terme à l’animation que connaissait le village au cours des siècles précédents.Peu à peu magistrats, notaires et familles bourgeoises, que l’interruption de cette cour de justice touchait de plein fouet, s’éloignèrent de Ségur. Le village prit doucement l’aspect d’une bourgade calme tout en conservant une activité artisanale et commerciale importante, bénéficiant durant plusieurs décennies de la dynamique impulsée par l’ancienne cour de justice. La période révolutionnaire connut la destruction des titres féodaux, brulés en place public.
Au XIXème et jusqu’à la moitié du XXème siècle, Ségur est un bourg rural dont l’activité est liée essentiellement à la campagne et à l’agriculture. Artisanat et commerces de toute sorte y sont particulièrement développés.

 

      

Page en construction